Comment faire une saignée dans un mur sans rainureuse : guide étape par étape !

Réaliser des aménagements muraux tels que des encadrements ou fixer des étagères nécessite souvent de créer des rainures linéaires appelées saignées. Si la rainureuse est l’outil idéal pour cette tâche, son coût peut rebuter certains bricoleurs occasionnels. Heureusement, vous pouvez vous en passer en optant pour des techniques alternatives efficaces. Différentes méthodes remplacent cet équipement pour réaliser une saignée dans un mur. En suivant les étapes clés, vous obtenez un résultat propre et réussi, le tout sans investir dans de nouveaux outils spécialisés. Que vous souhaitiez fixer un cadre ou loger une étagère, découvrez comment créer votre saignée de façon simple et économique.

Méthodes alternatives 

Pour réaliser une saignée sans rainureuse, vous avez le choix entre plusieurs méthodes.

A voir aussi : À combien s’élève le coût des services d’élagage à Montauban ?

  • La méthode manuelle: à l’aide d’un ciseau à bois, d’un marteau et d’un burin, découper délicatement le matériau. Précise mais fastidieuse.
  • Le track saw: une scie sauteuse équipée d’un rail-guide permet des rainures droites et assez profondes de manière plus rapide. 
  • La disqueuse: un disque diamanté fixé sur une disqueuse angulaire convient pour des saignées légères dans le plâtre ou le béton. 

Chacune a ses avantages et inconvénients en termes de profondeur, précision et rapidité. Il suffit seulement de suivre les différentes étapes pour faire une saignée dans un mur en béton avec un perforateur burineur sans fil.

Étapes pour une saignée manuelle

Pour commencer, tracez avec précision le trait délimitant la saignée à l’aide d’un crayon pour le bâtiment et d’un niveau à bulle. Celui-ci laissera une marque nette et durable dans le matériau. Positionnez délicatement la pointe du marteau légèrement sous le trait de ligne. Donnez un petit coup sec, mais maîtrisé de manière à créer une légère encoche d’amorçage. Cette étape initiale guidera parfaitement l’outil suivant. Insérez ensuite avec douceur la pointe du burin dans cette petite entaille avant d’exercer une pression graduelle tout en faisant glisser l’outil le long de la ligne tracée. Cette action répétée arrache progressivement de petites portions de matière. Elle permettra de former la rainure de saignée de façon méthodique. Nettoyez régulièrement la rainure formée à l’aide du burin. Procédez par petites portions jusqu’à obtenir la profondeur et la longueur désirées.

En parallèle : Comment choisir les chaises à associer avec une table en bois ?

Conseils pour réussir 

Évitez de vous presser en avançant par étapes. Veillez à ce que chaque mouvement du burin n’approfondisse que légèrement la rainure déjà entamée. Cette progression lente et régulée assurera des bords nets et parallèles. Vérifiez régulièrement l’horizontalité ou la verticalité de la saignée à l’aide du niveau afin de corriger d’éventuels écarts. Lors du rabotage de matériaux comme le bois, dont les fibres ont un sens, passez l’outil dans leur orientation pour limiter les projections et les éclats. Par mesure de précaution, recouvrez le sol aux abords de la zone de travail. Portez également des gants résistants qui garantissent une manipulation en toute sécurité. Le respect de ces petites préconisations permettra d’effectuer un travail soigné et abouti.

Même sans rainureuse, il est possible de réaliser une saignée propre et fonctionnelle en appliquant les méthodes alternatives comme le rabotage manuel ou l’utilisation d’un track saw de manière méticuleuse. Cela permet de créer rainures et encastrements pour tous types d’aménagements.